Novembre 2007.
Une idée tenace, bouillonnante et alléchante me trotte dans la tête…: s’exprimer, à ma façon, grâce à un art beau et riche : le Théâtre.
Une seule solution : créer une association de théâtre amateur à Bordeaux.

Quelques jours plus tard, 12 pionniers se retrouvent confinés dans un petit appartement des bas quartiers de la ville bordelaise… La machine est lancée. Pleins d’enthousiasme, de bonne volonté et d’idées, nous donnons vie à La Sauce Théâtre !
L’association fraîchement déclarée au J-O, les premiers ateliers commencent dans une salle prêtée par le CROUS de Bordeaux. Une année de joyeux bazar, éprouvante à gérer, mais tellement formatrice !

Soutenus par l’association Arpège de Champcevinel (Dordogne), nous préparons notre premier spectacle de théâtre et faisons nos premiers pas sur scène, devant une salle comble et un public comblé !

Des débuts plus qu’encourageants.

histoire-asso4

Septembre 2008.
Avec une nouvelle équipe, plus réduite (et de nouvelles âmes curieuses de monter sur les planches), nous débutons notre deuxième saison.
La pièce : La Furie Des Nantis, d’Edward Bond. Superbe tragédie moderne sur les travers de l’homme et leurs conséquences, laissant une liberté totale d’interprétation et de mise en scène.

Pour ce qui est de jouer… avec de l’audace et de bons contacts… la salle de La Glacière s’offre à nous, jeune association mérignacaise. Des moyens importants, une belle salle, une pièce audacieuse ! La Sauce Théâtre se produit pour la première fois dans sa ville devant un public à conquérir. Une superbe expérience et de très bons échos.
Une troisième représentation de ‘La Furie Des Nantis’, à Champcevinel, ou encore une fois le public était au rendez-vous, clôture cette deuxième saison.

Septembre 2009.
Une fois de plus, l’équipe est différente, mais toujours passionnée.

Nous tentons cette fois le pari de produire notre propre création : Qui m’aime me suive; Le syndrome de l’évolution humaine ; une maladie incurable ?, pièce surprenante sur l’évolution humaine, avec en ligne de mire la Biennale de Théâtre de Mérignac « Circulez…2010 », belle opportunité pour nous de nous faire connaître.

L’expérience est une réussite ! Les représentations de ‘Qui m’aime me suive…’ se multiplient dès lors (jusqu’en février 2011 !) et le public est à chaque fois ravi… La Sauce Théâtre prend son envol !

L’année est ponctuée par le Forum des associations de Mérignac en septembre 2010, où La Sauce Théâtre est retenue pour animer la journée, sur le thème de la discrimination.

Septembre 2010.
Une équipe qui s’étoffe, une motivation décuplée, nous entrons dans une nouvelle saison, riche en émotions.
Gros challenge : monter deux pièces, deux créations, la même année !

Si Jésus était une femme, comédie où les femmes sont à l’honneur.
Et L’art de l’ennui, une incroyable aventure au cœur de l’imaginaire.
Et, après un dur travail, le résultat est là ! Des représentations qui s’enchaînent, suivies par un public nombreux et comblé.

Loin d’être rassasiée par ces deux pièces, la troupe participe également cette même année au Gala de danse orientale Badaweya, marchande d’illusions, en juin 2011.

‘Si Jésus était une femme’ connait deux belles représentations à Mérignac, où un large public est au rendez-vous.
Et nous profitons de ‘L’art de l’ennui’ pour voyager… entre 2011 et 2012 pour quelques 12 représentations. La pièce rencontre un grand succès et un accueil enthousiaste des spectateurs.

Septembre 2011.
Une troupe rodée, des acteurs mordus…

Alors que les représentations de ‘L’art de l’ennui’ se poursuivent, nous montons une nouvelle pièce : Sous la Blanche Neige se cache le vrai visage d’une princesse.
Une nouvelle création originale, plus réaliste que ‘La furie des nantis’, plus audacieuse que ‘Qui m’aime me suive…’, plus déjantée que ‘Si Jésus était une femme’ et plus surprenante que ‘L’art de l’ennui’… Bref, un projet croustillant !
Un adaptation très libre du conte de Blanche Neige, où la dure réalité de la vie reprendra vite le dessus sur les espoirs illusoires que nourrissent les contes de fées.

Des représentations à Mérignac, Libourne, Pompignac, Champcevinel… du public, des rires, des applaudissements… Notre conte de fée se réalise, à travers le succès de notre belle princesse !

Septembre 2012.
La troupe continue de vivre son conte de fée grâce au succès de Blanche Neige et partage de beaux moments à Massugas, Saucats, Meilhan-sur-Garonne…

L’association s’étoffe grâce à la création d’un atelier théâtre adulte en région bordelaise, pour quelques curieux désireux de se plonger dans notre univers…
Une réussite sur le plan humain et théâtral, avec sept nouvelles recrues fraîches, motivées et accrocheuses ! Une belle équipe, qui n’aura pas volé son petit nom des ‘Toqués de La Sauce Théâtre’ !
Un spectacle à la clé : Cuisine Théâtrale, et deux représentations menées avec brio par nos ‘nouveaux’ à Mérignac.

De son côté, les ‘anciens’ de la troupe s’attaquent à créer une pièce courte et délirante, Facéties Maintenant !. Des clowns, des marionnettes, du rire… D’abord jouée à deux reprises en première partie de ‘Cuisine Théâtrale’ à Mérignac, nos clowns traînent ensuite leurs ‘mariopettes’ sous le soleil de St Médard d’Eyrans pour des représentations en extérieur euphorisantes.

histoire-asso3

Septembre 2013.
Fort d’un groupe de 15 acteurs mordus, la compagnie grandit et s’étoffe.
Pour occuper tout ce beau monde et profiter de cette richesse, nous travaillons deux projets (très) différents…

Une équipe s’attaque à une histoire de fous avec Comme si l’optimisme rendait fou, forme courte, volontairement dérangeante…
De l’autre côté, le reste de la troupe s’attelle a une pièce ambitieuse ; La Ferme des Animaux. Un grand projet, encore en gestation…

L’année est également marquée par nos stages de théâtre adultes près de Bordeaux (une nouveauté enrichissante), ‘L’art de l’ennui’ qui nous permet encore et encore de voyager, et notre deuxième participation aux repas de quartier du centre social de Mérignac Beaudésert, structure qui nous soutient depuis trois ans déjà dans nos activités.

Septembre 2014.
L’équipe bouge peu, quelques ‘anciens’ refont leur apparition… donnant une nouvelle dynamique à un groupe déjà très motivé; nous en profitons pour retravailler nos fondamentaux et nous diversifier… notre curiosité reste bouillonnante.

La Ferme des Animaux prend enfin vie début 2015, avec des représentions incroyables de ce qui est surement à ce jour notre pièce la plus ambitieuse en terme de jeu et d’engagement. Un très très beau succès.
Nous montons également une nouvelle version de notre pièce burlesque ‘Facéties…’ avec Facéties maintenant ou jamais ! !. Un projet riche et décapant, rires garantis. Les nombreuses sollicitations et les retours du public nous offre une nouvelle fois de supers moments scéniques.

A côté de tout cela, nous proposons plusieurs stages de théâtre, et encore et encore, nous voyageons durant la saison dans un pays merveilleux grâce à L’art de l’ennui… avec en point de mire le cap des 20 représentations pour ce projet !

Septembre 2015.
Notre troupe, stable et soudée, repart à l’aventure, forte de ses 13 acteurs.

Oui, L’art de l’ennui est encore et toujours présent, et nous jouons encore avec délectation cette merveilleuse création qui n’en finit plus de séduire nos publics.

Notre La Ferme des Animaux poursuit sa route, marquant les esprits par son audace et l’énergie de ses acteurs.

En parallèle, nous avons le plaisir de jouer Facéties maintenant ou jamais ! ! à travers plusieurs festivals, où nous ne manquons jamais de faire rire petits et grands.

Nos deux stages de théâtre se déroulent eux aussi à merveille avec une vingtaine de stagiaires enthousiastes.

Enfin, notre équipe d’intervention et d’improvisation, le GiST, fraichement formée, se lance dans des shows d’un autre genre !
Nous avons le grand plaisir de nous frotter ‘amicalement’ à des équipes d’Improvisations, pour deux spectacles déjantés durant cette saison…
Une belle expérience appelée à se poursuivre !

Une saison 2015/2016 incroyablement diversifiée et enrichissante…

Septembre 2016.

L’intensité et la fraicheur de notre Ferme des Animaux nous permet de rencontrer de formidables succès auprès des publics, jusqu’à une douzième et dernière représentation très émouvante devant plus de 120 personnes. Une magnifique aventure humaine et artistique qui marquera les esprits et l’histoire de la troupe.

L’aventure de notre groupe d’improvisation se poursuit également, le GiST est lancé et bien lancé, avec la fougue et l’imagination débridée, les éléments nécessaires à cet exercice.

L’année est également marquée par un nouveau stage enrichissant, avec de belles rencontres… et de nouvelles recrues pour la compagnie !

En interne, le groupe vit, évolue, et travaille sur de nouveaux projets afin de surprendre encore et toujours le public… avec encore et toujours l’envie de bouffer la scène.

A la clé, une création collective surprenante, pleine d’humour et de poésie, qui donne un nouvel élan à notre groupe: Un autre regard. Un beau spectacle frais et varié qui plait et qui nous ressemble.

Septembre 2017.

Avec quelques heureuses arrivées au sein de l’équipe, la compagnie se relance sur de nouveaux projets…

Pendant que notre création collective Un autre regard poursuit avec bonheur sa route, nous créons Hansel et Gretel, un court spectacle conté, tout terrain et tout public, qui ravis, dès ses premières représentations, nos publics.

En parallèle, la troupe s’attaque au travail d’un nouveau spectacle… pour une sortie de création en fin d’année 2018.

Septembre 2018, to be continued!
La troupe profite sereinement du succès de sa dernière création L’australopithèque est un homme comme les autres, comédie grinçante et dérangeante à souhait.

En parallèle, nous découvrons avec bonheur l’immense plaisir de jouer devant des enfants en présentant notre Hansel et Gretel dans plusieurs écoles primaire de la région, en plus des autres représentations. Une expérience réjouissante et enrichissante.

L’association s’attèle également à redynamiser son groupe d’improvisation Le GiST pour proposer plus de spectacles (Cabarets et Match) à l’avenir.

Septembre 2019, to be continued!
Une nouvelle année commence, avec de nouveaux projets dans les cartons ! Affaire à suivre !